Immeubles d’habitation

Ecosystème

Situé à l'entrée de la ville, l'emplacement du futur immeuble complète la frange de verdure séparant le quartier de villas existantes des grandes infrastructures routières présentes sur le site. Elargissant le chemin piéton qui relie la commune à la gare CFF, les espaces extérieurs prennent le caractère d'une promenade publique. Le bâtiment devient un objet dans un parc intégré au cordon boisé de la parcelle. 

L'implantation proposée favorise un ensoleillement optimal ; l'emplacement des espaces de vie au sud et des chambres à coucher au nord, protégées du bruit routier. Les typologies proposées sont traversantes avec des séjours qui donnent sur les deux façades brisant une conception des espaces disposée en fonction exclusivement de l’orientation. La rationalité des typologies proposées se reflète dans les espaces communs de distribution qui distribuent trois appartements par niveau. Des trois pièces tous orientés sud tandis que les 4 pièces proposés sont traversants.

La morphologie du bâtiment accompagne la topographie de la parcelle par un décalage vertical des diverses parties de la construction qui donne à l'ensemble une échelle appropriée au lieu. Le bâtiment participe aussi par lanimation de ses façades à la création d'un espace public de qualité.

Le système structurel est régi par la superposition et la répétitivité. La rationalité des types d'appartement renforce la simplicité du système. Le choix du béton pour la structure avec des petites portées assure l'économie du projet. Les façades sont habillées de panneaux en bois multi-plis badigeonnés assurant leur pérennité. La toiture est végétalisée et les abords du bâtiment sont perméables afin de minimiser l'impact du projet sur les écoulements des eaux de pluie.