Bâtiments publics

Ecole "La découverte", une réalisation participative

Une approche collaborative où l’enseignement par projet a servi de trame au programme architectural.
Projet pédagogique et programme architectural : une harmonie parfaite

Le parti pris a été de pousser l’analyse du plan de telle manière à ce que la nouvelle pédagogie promue par l’école puisse se glisser dans les volumes existants. La réflexion a donc été globale, intégrant les circulations depuis l’arrivée des véhicules, l’accueil des enfants, l’accès au préau, au bâtiment, au vestiaire, jusqu’aux classes lumineuses, situées à l’étage. Travail de transformation délicat sur ce bâtiment existant qui n’avait pas vocation à devenir un lieu d’enseignement.

Le programme architectural a permis de matérialiser le projet pédagogique novateur par une intervention sur les espaces et les volumes : classes sans cloisons pour l’ouverture et le respect, mobilier sur mesure pour la réflexion et la créativité, éclairage actif spécialement conçu pour l’observation et la découverte.

Un terrain de jeu durable
Le développement durable a également été un point central du projet. Les énergies renouvelables se sont ainsi glissées dans le programme pour permettre aux enfants d'appréhender l’environnement qui les entoure. La pose de panneaux photovoltaïques en toiture, la récolte de l’eau pluviale pour l’arrosage du jardin potager et l’installation d’une petite éolienne qui produira l’énergie suffisante pour allumer une lampe sont venues compléter les aménagements. Et pour le feu, les enfants construiront un foyer dans le jardin, qui lui aussi, sera source de multiples découvertes, sans oublier amphithéâtre, potager, verger, portique et slackline. Le terrain de jeu devient lui aussi un instrument au service de l’épanouissement des jeunes écoliers.

Les principaux concernés ont également été impliqués. Les enfants ont commencé par une visite du bâtiment en cours de chantier, poursuivi avec la fabrication d’une maquette de leur future école, et finalement, c’est eux qui planteront les premiers arbres fruitiers, symbole fort s’il en est. Ils ont pris le chemin de l'école « La Découverte » à Mies à la rentrée 2017.