Bureaux

Jeux de transparence

Un espace à l'ambiance posée, où l'essentiel était d'offrir un langage harmonieux et une ambiance accueillante. Un idéal de bureau sweet bureau.

Un grand plateau rectangulaire de 550 m2, un grand espace partagé pour la majorité des employés et d'autres plus confinés dès lors qu'il s'agit de trouver plus de privacité.

Une question de fluidité
Dès l'entrée, un caillebotis de bois fait le lien entre l'extérieur de l'entreprise et la réception. Une invitation, référence de bienvenue. Les tons sont de bois et d'acier, manière de souligner les activités de l'entreprise. L'espace est cosy, il est prémisse de ce qui se devine par ailleurs à travers les interstices de ce paravent faisant le lien entre les deux espaces. Le logo lumineux, appliqué sur la façade du bureau, est discrètement intégré.

Oasis de travail
Aucun espace n'est fermé totalement, chaque pièce communique visuellement avec sa voisine par une porte vitrée, une baie, une fenêtre. Les perspectives sont traversantes, transparentes. Le beige sable appliqué sur les murs amène de la chaleur.
Au centre de l'open space, on trouve des espaces de réunion, symbolisés par un traitement du sol plus sombre, manière de les différencier visuellement des espaces « bureau ». « Multispace », c'est ici une salle de réunion délimitée par des éléments de bibliothèque USM à mi-hauteur, c'est un peu plus loin un coin lounge protégé par des plantes vertes. Ils sont un des oasis de travail, des haltes dans le flux quotidien, des espaces de travail différents permettant aux salariés de se déplacer selon leurs besoins, de détente, de concentration... Ils viennent naturellement couper les effets de couloirs interminables tout en proposant une distribution claire des espaces. Chacun peut interagir visuellement au besoin avec l'autre, dans une atmosphère feutrée, phoniquement ouatée par différents systèmes d'absorptions de sons.

Des mappemondes et des flux quotidiens
S'il était important de définir une unité de langage pour offrir un tout harmonieux, il fallait également proposer une ambiance relativement neutre afin d'accueillir une importante collection d'œuvres d'art et de mappemondes. L'ensemble est fonctionnel, mais avant tout va à l'essentiel, reste sobre.

De la valeur ajoutée
Dans les espaces clos des salles de réunion, on retrouve l'utilisation du chêne en lattage ou dans l'ébénisterie. Une bibliothèque par ici, un bar par-là, tous deux construits sur mesure. Les plafonds sont en plâtre acoustique et les plinthes légèrement ouvragées, ceci afin de créer de la valeur à l'ensemble. Les vestiaires sont de béton ciré et de pierre volcanique avec un tabouret Tractor CB-21 de BassamFellows et un miroir de Gio Ponti pour Gubi en guise de pièces discrètes. Où que porte le regard, de la qualité, de la cosyttude, un sentiment diffus de valeur ajoutée.
Quasi un manifeste de savoir-faire.