3 QUESTIONS à Benjamin Vial, associé

Vous êtes associé depuis une dizaine d'années. Comment a évolué le bureau durant cette période?
En 2006, lorsque je l'ai rejoint, le bureau comptait une douzaine de collaborateurs. Peu de temps après mon arrivée, nous avons acheté des bureaux et déménagé à Mies sur une surface plus vaste et nous en avons profité pour repenser l'organisation. Nous avons décidé de faire grandir le bureau en priorité sur nos marchés existants, c'est à dire principalement l'habitat privé. Les trois associés d'alors, Gavin Taylor, Roland Martin et moi-même, avons entamé une réflexion stratégique sur la direction que nous voulions donner à mvt architectes pour la suite. Nous nous sommes fixés plusieurs objectifs: monter en qualité, nous diversifier et optimiser l'organisation afin d'être toujours en mesure de respecter les délais et les budgets, une équation qui devient parfois difficile dans un contexte de croissance.

Concrètement, comment avez-vous fait évoluer votre organisation?
Nous nous sommes organisés en direction et nous avons créé des étages de responsabilités intermédiaires. Nous avons aussi souhaité que des gens du bureau puissent prendre part à certaines décisions et nous avons créé des Départements (communication, juridique, recherche et développement, qualité...). Ce travail de fond s'est poursuivi sans relâche depuis cette époque. Nous avons ainsi invité des externes à rejoindre notre Conseil d'Administration, et nous avons créé un poste de responsable des Ressources Humaines pour permettre un développement serein. Nous développons aussi deux structures indépendantes: une entreprise générale qui s'appelle Cido et Nuances, une entreprise d'architecture intérieure.

A quel besoin répondait la nomination de trois nouveaux associés début 2017?
Tout en conservant une structure très stable, notre bureau a beaucoup grandi et nous souhaitons aller encore plus loin, c'est à dire poursuivre son développement en continuant de faire progresser la qualité architecturale. Nommer des associés est à la fois une manière d'élargir le cercle des personnes impliquées dans la gestion et de défendre encore mieux l'entreprise à l'extérieur. Ces nominations découlaient aussi d’un besoin naturel de fidéliser et de responsabiliser des collaborateurs qui ont apporté une contribution décisive à l’essor de mvt. De plus, en tant qu’architectes, nous avons la très belle responsabilité de construire l’environnement dans lequel les gens vivent, travaillent, dorment et s’inventent.
Une réflexion plurielle est nécessaire pour mener cette mission à bien. L’ouverture à des profils et à des visions différents permet précisément de la cultiver.